MUTATION
Il est quelque part des êtres immuables
D'une bonté infinie
D'une rigueur impitoyable
D'une essence infinie.

Et chaque fois que j'y pense
C'est toute mon âme qui danse.
Quelle est donc cette chose
En moi enclose
Et que lui se dispose
A effeuiller telle une rose ?

Vers vous s'élever
En vous cheminer
Vers un travail achevé
En un amour inné.

Par toi vivre la vie éternelle
Sur ton épaule reposer mes peines
S'élever en d'autres arcanes
Par tes mains retrouver les ailes
Qu'ici-bas j'ai perdues
Et qu'un jour tu m'auras rendues.
En toi me perdre
Mais sentir mon âme vivre.

Depuis l'Egypte, que de temps !
Mais il revient en une nuit ce printemps ! ...

... De l'âme éternelle
De l'aurore nouvelle.

Tu dis : << De simples enfants >> ...
Contre toi rien ne me défend.
Attirée par ta lumière
Perdue comme en une prière
J'aime en toi
Tout ce qui est un peu moi.
Et je reviens toujours
Vers ce cosmique amour.
Paintings
by dominant
color
White
Gray
Brown
Red
Orange
Yellow
Green
Blue
Purple
Home
Erver
Paintings
Titres de A à I
Titres de J à L
Titres de M à Z
Paintings inspired by
Nature
Religious Writings
Books
Spirituality
Traditions
Univers
Childs
Haiku
Poems (french)
Exhibitions
Links
Contact